peche-a-la-mouche-272dessoubre-117peche-a-la-mouche-sur-le-dessoubre-115dessoubre-114pecheur-a-la-mouche-sur-le-doubs-116doubs-franco-suisse-273
Offices de Tourisme du Pays Horloger
logo pays horloger
haut_bloc_gauche
Parcours Restaurants
bas_bloc_gauche
Poissons et techniques
Poissons des eaux de deuxième catégorie
La Carpe
bas_bloc_gauche
Offices de Tourisme
  • Morteau - Saut du doubs
  • Maîche - Le Russey
  • Saint-Hippolyte
haut_bloc_gauche
ACTUALITÉS
bas_bloc_gauche
haut_bloc_gauche
bas_bloc_gauche
Favoris et Partage Imprimer Envoyer
MON CARNET DE VOYAGE : 0 information

La Carpe

Etant situé entre la Vallée du Dessoubre et la Vallée du Doubs, les Montagnes du Jura et la Suisse, le Pays Horloger est un lieu remarquable pour pratiquer la pêche. D'ailleurs on retrouve dans ses cours d'eau la carpe.


Cyprinus carpio



Physique :
On distingue généralement trois variétés de carpes, mais elles possèdent toutes plusieurs traits communs : une bouche avec des lèvres épaisses pour fouiller dans la vase, la lèvre supérieure pourvue de quatre barbillons – deux courts et minces, et deux autres épais et longs à la commissure. La longue nageoire dorsale de  la carpe est munie d’un premier rayon épais et dentelé. Ses nageoires ventrales sont placées à l'arrière des nageoires pectorales et à l’aplomb de la dorsale. sa nageoire caudale est large et échancrée.

Robe :
Son corps est entièrement couvert de grandes écailles adhérentes. Son dos est brun verdâtre, ses flancs sont ocrés avec des reflets d’or et son ventre est blanc jaunâtre.

Reproduction et Frai :
Le frai a lieu de mai à juillet, lorsque la température de l’eau atteint au moins 18°C. La femelle dépose entre 100 000 et 150 000 œufs par kilo de son poids, en eau peu profonde.  La période de reproduction s’accompagne de parades très bruyantes et tout à fait impressionnantes.

Milieu :
La carpe affectionne les endroits en eaux peu profondes où l’eau se réchauffe vite et qui sont très riche en végétation comme les étangs, les canaux, les rivières, les fleuves ou encore les lacs de barrage.

Habitudes et Alimentation :
La carpe vit en bancs plus ou moins importants. Les très gros spécimens sont plutôt solitaires. La carpe se déplace à la recherche de sa nourriture selon un itinéraire établi, mais qui change selon la saison. Elle est omnivore  et se nourrit en fouillant le fond et la vase à l’aide de son museau pourvu de barbillons où elle trouve généralement des larves, des insectes, des vers, des mollusques ou encore des débris végétaux.



© Syndicat Mixte du Pays Horloger | Mentions légales | Infos Pratiques | Partenaires | Photothèque Pro